Eichbühler

 

Il a été créé par un fermier nommé

Eichbühler, de la Suisse centrale ,en croissant un pigeons suisse unicolore et  une race de l’Europe de l’est, il y a très peu de

renseignements sur ses véritables origines.

Il est typé comme un fort biset allongé, sa

position est assez basse, avec sa particularité de la tête anguleuse ressemblent à un lézard.

Ces yeux sont placés haut et grand avec un tour d’œil fin.

Le bec a les deux mandibules de force égales, noire à corne foncée, les caroncules sont lisses en forme de poire.

Le cou est court avec une gorge bien arrondie mais sana fanon.

La poitrine est modérément large, bien arrondi et profonde.

Les ailes sont fortes et s’étendent jusqu’au bout de la queue, les rémiges sont étroite,

fermée et portées sur la queue.

La queue forme une ligne avec le dos.

Les pattes sont courtes et bottées avec les doigts nus.

Les variétés :

Bleu avec barres ou sans barres-argenté-rouge cendré-jaune cendré-écaillé

Dessin et le plumage :

Les couleurs sont pures et régulières. les

écaillés ont un dessin régulier et bien répartit, chez les bleu et les couleurs farine la queue porte une barres noire.

Le plus important lors du jugement c’est la tête, la position les couleurs et l’emplumage des pattes et surtout pas de fanon.

 

 

 

 

Le Postier

 

L’origine du pigeons suisse Le Postier provient

certainement d’une ancienne race de Voyageur dés le milieu du 19ème siècle. Son sens inné de

l’orientation l’a fait appelé Postier.

C’est un pigeon très vif. Éveillé de grandeur moyenne, avec une tenue assez relevée et la tête

particulière.

Comme on a déjà vu tout à leur la tête est courte et anguleuse.

Les yeux sont grand est placés haut, vif, orangé à rouge, le tour d’œil est étroit et peu apparent.

Le bec est de longueur moyenne, large à la base, légèrement plongeant, il forme une ligne presque droite avec le front,  les caroncules sont peu

développées.

Le cou est planté large, se rétrécit vers le haut, la gorge est arrondie. La poitrine est bien arrondie et proéminente. Les ailes s’étendent jusqu’à la queue, couvrent le dos sans se croiser.

La queue est bien fermée et forme une ligne avec le dos.

 

Les variétés :

On trouve de très nombreuse variétés, en noir, rouge ,cendré, jaune cendré, bleu avec ou sans barres, argenté, rouge cendré, jaune cendré, martelé

 

Dessin et couleurs :

Toutes les couleurs seront pures, chez les martelés le dessin est aussi régulier que possible sur le

bouclier.